Fais-moi un Conte 2019

24/10/2018 au 16/03/2019
20H00
Surice I Eglise

1. THÈME du 25e concours : Comment tu oses !?

2. INSCRIPTION La réception du conte fait office d’inscription. Elle est gratuite. Chaque participant peut envoyer de un à trois contes différents, POUR LE 31 JANVIER 2019 à “Fais-moi un Conte”, rue de France, 1A - 5600 Philippeville (pas d’envoi recommandé !). AUCUN ÉLÉMENT D’IDENTIFICATION N’APPARAÎTRA SUR LES TEXTES.

Le participant enverra

  • chaque texte DACTYLOGRAPHIÉ en six exemplaires ;
  • un formulaire d’inscription (un par conte) dûment complété
  • (disponible sur www.culture-philippeville.be) ;
  • une enveloppe timbrée à son adresse.

3. RÉDACTEUR = CONTEUR Le participant imagine un conte inédit ; en cas de sélection, il le présente personnellement en public, lors de la phase finale.

4. DURÉE / LONGUEUR Le texte devra être compris entre 60 et 90 lignes « écran » (taille de police 12 Times New Roman ou similaire). Les participants veilleront surtout à ce que la présentation orale soit comprise entre 5 et 12 minutes. Les candidats qui, lors de la finale, ne respecteraient pas ce paramètre n’entreront pas en ligne de compte dans l’attribution des prix spéciaux.

5. TITRE Chaque conte portera un intitulé qui sera différent du libellé de la thématique.

6. CATÉGORIES

A- Enfants (primaire); groupe I B- Enfant individuel (né après janvier 2007) I C- Adolescents (secondaire); duo ou trio I D- Adolescent individuel (né entre janvier 1999 et janvier 2007) I E- Adulte (né avant janvier 1999)

7. PRÉSÉLECTION ET CONVOCATION Des comités de lecture s’accorderont sur une sélection de textes. Les auteurs des contes retenus pour les finales seront avertis dans les meilleurs délais et invités à participer aux séances de formation.

8. CRITÈRES DE PRÉSÉLECTION Respect du principe de création originale. Respect des critères de longueur (voir point 4), originalité, qualité de l’histoire… Un style décalé, enlevé, enjoué voire humoristique a de bonnes chances de séduire. Avant tout, la prise en compte de l’oralisation du texte sera déterminante. Le texte ne peut donc pas ignorer les caractères liés à la littérature orale : alterner descriptions, dialogues et actions ; privilégier les images sensorielles aux explications philosophicointellectuelles, etc.Le texte doit être vu comme un « passage nécessaire » permettant la présélection. L’objectif n’est donc pas d’écrire un “beau texte littéraire” mais bien un texte qui pourra être raconté. Que faut-il entendre parlà ? RACONTER N’EST NI RÉCITER PAR COEUR, NI LIRE À HAUTE VOIX. Raconter, c’est (essayer de) s’approprier le texte, ou du moins son essence, tout en gardant la faculté de l’agrémenter d’une certaine partie d’improvisation. Dès lors, les candidats doivent déjà envisager que leur conte ne sera pas dit comme ils l’auront écrit : même s’il est retenu, un texte pourra être retravaillé de façon plus ou moins conséquente, même si ses points forts doivent être conservés.

« Les contes sont des récits de fictions semi-fixés, anonymes, transmis oralement, variables dans leur forme mais pas dans leur fond ». (Nicole Belmont)

9. FORMATION Pour se présenter en finale, les candidats auront nécessairement pris part à deux jours de formation au moins (sur les trois dates proposées). Offert aux candidats, cet accompagnement artistique initie aux techniques aidant à maîtriser la présentation du conte et le rapport au public. En outre, il permet aux finalistes de « croiser » leurs expériences.

>>> Participations individuelles

Trois journées sont prévues pour les candidats individuels (voir échéancier ci-dessous).

NB : les adolescents (toutes formules) présélectionnés se joindront à ces journées de formation pour individuels.

>>> Participations collectives

Les groupes (enseignement primaire) dont le conte aura été sélectionné seront contactés par les organisateurs afin de programmer deux séances de formation en classe.

10. FINALES Deux soirées permettent aux finalistes de se présenter en public, devant un jury : la finale «conteurs en herbe» (vendredi 15.03.2019), un autre pour la finale «ados & adultes» (samedi 16.03.2019). Des jurys décident de l’attribution des prix.

11. PROMOTION/DIFFUSION des écrits Les organisateurs se réservent le droit de rassembler les contes des finalistes dans un carnet édité et vendu par leurs soins. Cette démarche ne prive pas les auteurs des droits d’auteur qu’ils pourraient faire valoir sur leur création.

12. PRIX OUTRE UNE SÉLECTION D’OUVRAGES REMISE AUX FINALISTES, PLUSIEURS PRIX SPÉCIAUX SERONT DÉCERNÉS.

Chez les adultes…

Avec le soutien de SABAM for Culture et du RICHELIEU Namur

-> le lauréat du GRAND PRIX DU JURY recevra la somme de 500 euros;

Avec le soutien du festival interculturel du conte de CHINY

-> Dans le cadre du 21e Prix de la Communauté française - Prix du Festival interculturel du Conte de Chiny (juillet 2019), le lauréat bénéficiera d’une guest card lui permettant de faire partie des quinze derniers candidats dont la sélection finale sera issue. Il pourra en outre proposer son spectacle en off durant le festival, en extérieur ou sous chapiteau, à la convenance de « Chiny, Cité des Contes ». 

Chez les conteurs en herbe…

Avec le soutien de SABAM for Culture et du RICHELIEU Namur

-> plusieurs « Coups de Coeur » seront décernés en fonction des catégories représentées; 

Avec le soutien de la Ville de Philippeville

-> un finaliste (soirée « Conteurs en herbe ») se verra décerner le « Prix de la Ville de Philippeville ». 

Echéancier
Envoi des textes pour le 31.01.2019
Présélections connues pour le 22.02.2019 (indicatif)
Formations individuelles les 24.02, 3.03. et 10.03.2019
(des modifications restent possibles)
Finales : 15 et 16 mars 2019