Musique Baroque

24/11/2019
16H00
Omezée - Eglise

Dans le cadre des Zakoustic's

Influencée par les polyphonistes franco-flamands dès le 15e siècle, la musique italienne se développe ensuite très rapidement, épousant les traditions liturgiques locales dans la musique sacrée et les formes poétiques dans la musique profane. Ce soin essentiel apporté aux textes portés par la musique poussera sans cesse les compositeurs à « peindre les mots » dans la musique vocale. Les instrumentistes ont alors pour idéal la voix, capable d’exprimer toutes les émotions et porteuse de sens. Considéré comme le plus proche de la voix humaine, le cornet à bouquin, « rayon de soleil à travers les nuages » (d’après l’encyclopédie de Mersenne) est l’instrument idiomatique de cette époque. L’Italie, sa musique et ses musiciens deviendront au 17e siècle des modèles dans toute l’Europe. Des compositeurs y sont envoyés pour étudier et tâcher d’assimiler le style pour l’importer à nouveau en France, en Allemagne, en Scandinavie, etc.
A toutes les époques, les multiples contacts entre les peuples et leurs traditions ont façonné l’art et la culture en général. InAlto explore ici cette époque fascinante en présentant des pièces des plus grands compositeurs du 17e siècle.

 

Alice Foccroulle (soprano), Lambert Colson (cornet à bouquin) et Joseph Rassam (clavecin)

Avec la collaboration de la Fabrique d’église d’Omezée