Neuville

Promenade à la découverte du pays des "Chaudrons"

Un peu d’histoire…

Les vestiges d’une villa mise à jour par le cercle archéologique de Philippeville « Archéophil » attestent l’occupation du site durant l’époque gallo-romaine. Durant le Moyen-Age, la Terre de Neuville était divisée en deux fiefs: l’in dépendait de la famille de Neuville et l’autre de l’Abbaye de Florennes. Au début du 16è siècle apparut une troisième seigneurie, celle de Romerée.

Au 18è siècle, m’Abbaye de Florennes rassembla les trois fiefs sous sa seule autorité. Cette situation perdura jusqu’à la fin du 18è siècle. C’est probablement au 13è siècle que Neuville reçut l’adjonction du « â-Châdron » pour la distinguer des autres localités du même nom. Si le sous-sol fut exploité pour le minerais de fer dès l’époque gallo-romaine et qu’une mine de plomb, zinc et pyrite fut en activité de 1758 à 1880, l’extraction du calcaire marbrier (communément et erronément appelé « marbre ») constitua la principale activité industrielle que connut le village. La situation géographique privilégiée sur la route Charleroi-Couvin (N5) n’est pas étrangère au développement urbain que connaît le village depuis les années 90.

L’origine étymologique de Neuville est latine: « nova villa », ce qui signifie « la nouvelle villa ».

La visite débute sur la place de Neuville. Un espace de stationnement est à votre disposition sur le côté de l’église.

Auteur : Patrick TOUSSAINT

Prix : 3,00 €