PHIL' CONDUCTEUR N°57

Pousses en avant, 
Vl’à l’printemps

2016 était l’année internationale des légumineuses. Des légumineuses au jardin, il n’y a qu’un pas. Un pas d’autant plus aisé à franchir qu’en filigrane, ce dossier consacré au jardinage alternatif en particulier et aux espaces verts en général sera largement imprégné de la notion de proximité. Si 2016 est derrière nous, 2017 nous attend, entre autres, pour destiner un joli bouquet de quarante fleurs à la section locale du Magnolia… 

Ce dossier mettra donc notamment en exergue les pratiques de celles et ceux qui mettent un point d’honneur à faire pousser les choses… différemment. L’occasion est trop belle pour ne pas braquer les projecteurs sur des formes de maraîchage alternatif. Surtout à deux pas de chez nous.

Au-delà de ces modes de production, ce dossier se penchera prioritairement sur un phénomène dans l’air du temps : celui des jardins partagés. Initialement, le phénomène est plutôt l’apanage des villes. La disponibilité de terrain étant nettement plus faible, la notion de partage s’impose avec d’autant plus de logique et de force. Les initiatives commencent cependant à pulluler à la campagne aussi. Notre commune n’est pas en reste.

Hors des jardins, nous irons aussi à la rencontre des espaces verts publics gérés par la Ville de Philippeville. Nous saisirons la balle au bond pour faire le point sur des pratiques alternatives adoptées par les services communaux chargés de l’entretien des espaces publics.

Enfin, nous ferons intervenir les plus jeunes pour qu’ils nous informent sur les habitudes potagères de leur foyer.