PHIL' CONDUCTEUR N°59

Tapis vert pour le 19e Estival du conte ! Bienvenue dans le jardin de la Vignette. Le 30 juillet prochain, ce « parc » est le carrefour où se croisent des artistes aguerris et des conteurs en cheminement. Sur les scènes et sur la pelouse. 
Sensible aux histoires, le public qui gagne le verger de la Vignette est aussi en quête d’une atmosphère qui se décline en verts tendres ou foncés.
Les spectateurs-flâneurs y trouveront donc leur conte. Parce que très souvent, des interventions relativement courtes sont programmées. Elles permettent au public de papillonner d’un site à l’autre, au gré des envies des yeux, des oreilles, des jambes...
Les plus jeunes y trouveront leur conte. Parce que l’offre d’animations qui leur est destinée a (encore) été étoffée. Les spectacles et conteries à destination des petits sont au moins aussi nombreux que les années précédentes. Le nombre d’atelier est en nette augmentation.
Les amateurs de conte ouvriront l’une des portes qui mènent aux histoires et aux spectacles. Celle du théâtre de verdure, celle de la tente berbère ou encore celle du site du pommier, en passant par la roulotte aux marionnettes ou le repaire de la Maison du conte et de la parole de Liège-Verviers.
Tout au long de cette journée, les jambes pourront partir à la découverte de ce parc à conteurs où la tradition orale se recycle à l’envi.  Les oreilles pourront traîner aux alentours des trois sites où sont proposées les conteries.
Les plus jeunes auront de multiples opportunités de prendre part à des animations, des ateliers : atelier d’éveil créatif,  atelier « musique et conte », grimage, atelier intergénérationnel (pour jongler avec le pastel gras et l’écoline), etc.
Il va donc y avoir du spectacle ! Des noms à découvrir  (Sylvie Alexandre, Laure Cech et Philippe Noël, Thérèse Mansion, Claire Dalemont, Thomas Evrard, Evelyne Heimst, la Maison du conte et de la parole de Liège-Verviers, Oliviero Vendraminetto…), ou à redécouvrir (Bernard Dussenne, Paul Fauconnier, Joëlle Lartelier, le Théâtre de la cave, etc.) charpentent ce 19e programme.
En parlant de spectacle... Celui que nous offre la flamboyante nature dans le parc (et aux abords de ce dernier) n’est pas en reste. Plantons le décor ! Le sous-bois et son théâtre de verdure. Les ondulations du grand verger. Les espaces ensoleillés qui rivalisent avec les coins ombragés. Quelques herbes folles autour d’une mare… Voilà le tableau ! L’écrin de verdure qui héberge l’événement n’attend plus que vous.
Avant une après-midi riches en conteries et spectacles (pour toutes les tranches d’âges), place à l’animation musicale. A 13h, raconteuses et raconteurs s’échauffent à la faveur d’une séance de « Contes IMPROVISES ». Les artistes relèvent le défi : raconter des histoires inventées au pied levé. L’exercice est orchestré par deux membres de l’Association Carolo d’Impro (ACI). Date est prise pour le 30 juillet. On vous attend dès 11h, avec un spectacle accessible aux tout-petits (dès 6 moins) : proposé par Catherine Petit, Comme un p’tit coquelicot est le premier rendez-vous de la journée.